Français

PréDICA

Le suivi du poids pour garder la forme… et la qualité de l’équilibre, essentielle pour la mobilité

Le pèse-personne devient intelligent. Non seulement il mesure le poids (c'est bien le moins qu'il puisse faire), mais il est capable d'en enregistrer les variations, de mesurer la masse grasse, et même de communiquer ses informations vers un site de « coaching ».

Le pèse-personne BQT (ou « Balance Quality Tester », testeur de la qualité de l'équilibre), profite de la prise de poids pour évaluer la qualité de l'équilibre en observant la façon de monter et de se tenir sur ce pèse-personne. Connecté de façon automatique et bien sûr sans fil à un téléphone portable, une tablette ou un ordinateur, il transmet ses informations pour permettre, chez soi, de suivre l'évolution de son poids et de son équilibre.

Lire l'article de référence...

PréDICA : un programme de recherche sur la mesure de l'équilibre

Ce projet financé par de nombreux organismes a permis de tester le BQT dans des conditions contrôlées à l'hôpital comme en condition d'usage à domicile. Il a permis de construire un premier « score » de qualité d'équilibre.

Suivi d'une personne fragile sur plus d'un anCi-contre un exemple de suivi d'une personne fragile sur plus d'un an. Les événements caractéristiques de cette période sont bien identifiés par le score calculé par le pèse-personne. Le suivi était effectué à distance à partir d'un téléphone portable communicant auto-matiquement avec la pèse-personne.

Approches éthiques

Engagements et considérations éthiques du Living Lab ActivAgeing auprès de tous les acteurs dans le cadre des projets de conception et de recherche :

Le Living Lab ActivAgeing s’engage à la sensibilisation et à la formation des personnes aux obligations légales liées à la protection des données. L'approbation éthique, adaptée à notre approche spécifique de conception participative, encadre l’ensemble de nos projets de solutions technologiques.

Un responsable éthique est désigné pour notre Living Lab. Il a pour mission la mise en œuvre et le contrôle de notre politique éthique. Celle-ci s'organise sur la base de la prévention des risques éthiques pour nos projets de recherche et de conception participative. Il applique les règles et les devoirs en matière d’éthique professionnelle, et dans le respect de la dignité de la personne.

Notre équipe délivre toute l’information nécessaire auprès des usagers du Living Lab ActivAgeing concernant le droit à l'image, la confidentialité et le respect de leur anonymat. Tous les recueils de données qualitatives et quantitatives sont effectués avec la participation de cohortes d’adultes volontaires, qui donnent par écrit leur consentement explicite.

Seules les personnes habilitées dans le cadre de leur fonction de recherche peuvent consulter les données récoltées. Ces personnes sont formées et sensibilisées au respect des bonnes pratiques éthiques et méthodologiques.

 

Journée Annuelle Grand Public 

Ethique et nouvelles technologies au fil de la vie

 

Cet événement se déroulera le 


Jeudi 29 juin 2017 – Université de technologie de Troyes – Amphi N101
 


Un événement organisé conjointement par l’ERECA et la Chaire SilverTech.

Tous les acteurs intéressés à ce champ des technologies et de leur bon usage sont cordialement invités à cet événement.

 

Programme

8h30 : Accueil des participants

9h00 : Discours d'accueil  

10h00 : Conférence introductive « Loi Jardé : un nouveau cadre pour la recherche impliquant la personne humaine ». 

10h30 : Session 1 - Les nouvelles technologies au service de l’enfant.

11h00 : Session 2 - les nouvelles technologies au service de la personne adulte

 

13h00 : Pause-déjeuner - Exposition de posters ERECA/SilverTech

 

14h00 : Session 3 - Silver technologies et personnes âgées

 

17h00 : Communications libres

 

17h40 : Conclusion

 

Programme détaillé ici

 

L'entrée et la pause-déjeuner sont gratuites mais l'inscription est nécessaire.

Recherche et Innovation

En plus de participer à divers projets de recherche à visées applicatives, la spécificité du LL2A est que nous développons nous-mêmes des technologies pour l'autonomie des personnes âgées.

Notre démarche vise à croiser les questions techniques et sociétales, et consiste à comprendre les nouvelles pratiques et les nouvelles organisations pour concevoir des technologies innovantes. La fragilité survient à différents niveaux : elle est physique, sociale et cognitive. Appréhender le processus complexe de fragilisation permet de concevoir des technologies mieux adaptées pour inverser ce processus.

Carte des projets

Ainsi, des projets de recherche, tels que FoSIBLE ou PaeLife s’intéressent à l’interaction sociale et à concevoir des technologies permettant aux personnes âgées de rester connectées et de communiquer facilement avec leurs familles et leurs amis. D’autres projets portent sur la domomédecine, comme le projet régional PICADo ou la robotique à domicile comme Accompany. Les projets PréDICA, Domo-Grip et ARPEGE, s’organisent autour de technologies développées à l’UTT dans le domaine de la bio-mécanique, interviennent pour prévenir ou remédier à la fragilité en mesurant les indicateurs de capacité tels que la qualité de l’équilibre et la capacité musculaire.

Le pack ARPEGE est en phase de finalisation de développement. L'objectif intégré des différents outils du pack est d'évaluer la fragilité physique d'une personne en dehors du contexte bien contrôlé du cabinet médical. L’échelle de fragilité physique utilisée est l’échelle de Fried. L'exemple typique d'usage est l'évaluation de la fragilité d'une personne sur son lieu de vie (le plus souvent le domicile), par exemple par un professionnel de l'évaluation des besoins (assistante sociale) ou des soins de suite (IDE).

Le pack est constitué d'un pèse-personne évaluant le poids et la qualité de l'équilibre, d'un dispositif d'évaluation de la force de préhension palmaire, d'un dispositif d'évaluation de la vitesse de la marche, et d'une tablette-PC dotée d'un logiciel d'interface aussi convivial que possible. Tous les dispositifs de mesure communiquent sans fils avec la tablette et sont alimentés par pile ou batterie. Le protocole de mesure est réduit au strict minimum.

Les résultats de l’évaluation sont fournis sous la forme d’un compte rendu (pdf), transférables sur clé USB ou sur n’importe quel site distant par l’intermédiaire d’une clé 3G. Le pack ARPEGE peut être utilisé en repérage de fragilité (première évaluation) ou en suivi (exploitation de l’historique). Chaque dispositif peut également être utilisé de façon séparée, par exemple dans le cadre d’un coaching (suivi du poids et de l’équilibre) ou d’une rééducation (préhension palmaire).

 

 

Living Lab

L’autonomie des personnes âgées est une thématique exigeante en matière d’acceptabilité et d’usage des technologies améliorant le bien-vivre. Le Living Lab ActivAgeing (LL2A) développe sur son territoire une approche centrée sur l'humain pour concevoir et évaluer des solutions d'accompagnement de cette autonomie.

La thématique de l’autonomie des personnes âgées est l’objet de travaux de recherche et d’innovation approfondis, menés par l’Université de Technologie de Troyes et ses partenaires depuis plusieurs années. Ces recherches allient la rigueur des méthodes d’évaluation multifactorielle et une analyse multimodale impliquant, dès le début l'ensemble des parties prenantes dans une démarche de conception participative.

Le Living Lab ActivAgeing en Région Champagne-Ardenne répond à un véritable besoin sur cette thématique. Le LL2A mobilise un ensemble d’expertises et des plates-formes spécifiques. L'innovation organisationnelle de la structure facilite la création de partenariats, permettant de développer, tester et commercialiser des solutions, qui sont pertinentes pour les utilisateurs et créatrices de valeurs pour les acteurs impliqués.

Un contexte favorable :

  • Le concept de Living Lab est de plus en plus répandu en Europe (ENoLL)
  • La Champagne-Ardenne se positionne de façon volontariste dans le domaine de la santé et de l’autonomie, en particulier au travers de la domomédecine
  • Un premier cercle de partenariats est en place pour l’ensemble des compétences nécessaires au Living Lab
  • Les innovateurs sont partie prenante de nos méthodes / d’outils de développement et d’évaluation pour la conception de leurs solutions.

Mais aussi l’UTT est bien visible dans le domaine de la santé et l'autonomie des personnes âgées, en particulier par ses projets de recherche:

  • Européens : Accompany, PaeLife, FoSIBLE, Activageing, TOPIC, SEACW
  • Nationaux : PARAChute, PréDICA, PICADo
  • Régionaux : Domogrip, Discagrip, ARPEGE

Visualiser les projets en cours

Expertise Ethique

En plus de s’engager à respecter rigoureusement l’autonomie, la dignité, la vie privée, l’anonymat de la personne lors des recherches que nous menons, le LL2A a entamé une véritable réflexion sur les questions éthiques et la mise en place d’une politique éthique.

Cette politique éthique guide notre démarche et nos méthodes de manière structurante : elle engage l’ensemble des acteurs impliqués dans le cadre des projets de conception et de recherche, et encadre l’ensemble de nos projets de solutions technologiques. L'approbation éthique est adaptée à notre approche spécifique de conception participative.

Le LL2A s’engage à la sensibilisation et à la formation des personnes aux obligations légales liées à la protection des données. Notre équipe délivre toute l’information nécessaire auprès des usagers du Living Lab ActivAgeing concernant le droit à l'image, la confidentialité et le respect de leur anonymat. Tous les recueils de données qualitatives et quantitatives sont effectués avec la participation de cohortes d’adultes volontaires, qui donnent par écrit leur consentement explicite.

Seules les personnes habilitées dans le cadre de leur fonction de recherche peuvent consulter les données récoltées. Ces personnes sont formées et sensibilisées au respect des bonnes pratiques éthiques et méthodologiques.

Missions

  • Faciliter la création de partenariats permettant de développer, tester et commercialiser des solutions pertinentes pour les utilisateurs et créatrices de valeurs pour les acteurs impliqués des solutions d'accompagnement pour un vieillissement actif
  • Comprendre et identifier les freins aux usages d'une solution technologique
  • Concevoir des interfaces avec un bon niveau d'adaptabilité
  • Prendre en compte le détournement des objets par les usagers eux-mêmes
  • Appréhender les technologies de l'information et de la communication (TIC)

Laboratoire d'Idées

Le LL2A adopte une approche communautaire à l'innovation adhérant ainsi à la philosophie open source de partage des ressources. Le LL2A s’est engagé à promouvoir des projets communs et d'intelligence collective par plusieurs moyens :

  • Engagement dans des projets (régionaux, nationaux, et internationaux) en construction, basés sur la conception participative de solutions technologiques pour le bien-vieillir des personnes à domicile
  • Travailler sur le développement de solutions informatiques avec le code ouvert
  • Développement d'interfaces de programmation d'applications publiques consacrée à l'autonomie des personnes âgées
  • Mise en œuvre de la gestion des actifs numériques basé sur une solution open source pour la production, l'annotation, le classement, le stockage et la récupération des ressources numériques (documents, acquisition de données audio physiologique, vidéo et données)
  • Création d'espaces wiki d'écriture collaborative et illustration du contenu numérique
  • Participation à des activités éducatives avec les étudiants de l’UTT :
    • l'utilisation d’installations de prototypage rapide à faible coût
    • création d'un Fab Lab (Laboratoire de Fabrication) pour le développement d'une société ouverte et collaborative qui promeut l’auto-apprentissage

Dans cet esprit collaboratif et participatif, le LL2A organise les Laboratoire d’Idées, adaptés à chaque projet et à son niveau d’avancement.

Conception participative

Les technologies sont de plus en plus utilisées par les personnes âgées. Etant donné le nombre grandissant d’utilisateurs séniors, le confort et la simplicité d’usage deviennent une nécessité de conception des produits qui les accompagnent pour un vieillissement actif. Les produits sont réévalués et les détournements des objets par l’usager lui-même sont intégrés dans un nouveau cycle de conception. Ainsi, notre laboratoire vivant de conception participative s’attache à comprendre et identifier les freins aux usages d’une solution technologique ou d’un service innovant.

En effet, le Living Lab ActivAgeing accompagne les personnes âgées au quotidien en améliorant l’utilité et l’utilisabilité des technologies. Pour cela, afin de recueillir les besoins, chaque projet intègre l’implication des utilisateurs finaux dans les phases initiales. Les méthodes utilisées sont des entretiens individuels, des groupes de consommateurs, des ateliers, des observations au domicile et des tests d’évaluation, méthodes que nous sélectionnons de manière cohérente par rapport aux objectifs et aux réalités du projet.

Les points clés dépendant des acteurs :

  • impliquer les utilisateurs finaux dans les phases initiales des projets : par les entretiens individuels, des groupes de consommateurs, les observations au domicile
  • contribuer à déchiffrer les potentiels du marché avec des retours d’expériences d’utilisateurs cibles dès les phases initiales du projet