• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • Innovons !

Innover avec le Living Lab ActivAgeing (LL2A), c'est co-concevoir des solutions d'accompagnement pour l'autonomie des personnes âgées

France 3 Champagne-Ardenne

 

Nos designers ont tous plus de 65 ans pour imaginer nos inventions

Depuis la phase initiale de recueil des besoins jusqu'à la mise sur le marché, le LL2A intègre l’implication des utilisateurs finaux : personnes âgées, professionnels de santé, professionnels des services à domicile, aidants naturels, voire les organismes qui auront en charge le financement et le déploiement des solutions.

Le LL2A possède un ensemble de compétences et de ressources pour l'innovation, la recherche, le développement et l'expérimentation de nouveaux dispositifs et services en situation réelle d’usage.

L’une des principales préoccupations des personnes âgées est de vieillir chez soi dans de bonnes conditions avec un accompagnement adapté aux besoins. La loi ASV relative à l’Adaptation de la Société au Vieillissement du 28 décembre 2015 a élaboré des actions majeures pour adapter les logements aux enjeux du vieillissement et de donner aux personnes âgées le choix du modèle d’habitat qui leur convient.

Ateliers participatif
Habitat - atelier participatif pour les nouveaux logements séniors

La rénovation urbaine du quartier Jules Guesde entreprise par Troyes Champagne Métropole est l’une des actions notables en faveur du cadre de vie des troyens. Pour ce quartier, l’Office Public de l’Habitat Troyes Habitat s’est engagé à accompagner les personnes âgées dans leur parcours de vie en donnant le choix d’un modèle d’habitat qui corresponde à ces personnes. Le bailleur social a fait appel aux compétences du Living Lab ActivAgeing (LL2A) de l’UTT pour la mission d’assistance à maitrise d’ouvrage (AMO) pour l’organisation du projet avec l’implication des habitants et des professionnels des services et de santé dans la réalisation d’une nouvelle forme d’habitat séniors à Troyes. Plusieurs constats apparaissent dans ce contexte. Les enquêtes sociologiques menées par le LL2A montrent que les personnes portent un intérêt à l’habitat

collectif entre le domicile et la maison de retraite médicalisée. Troyes Habitat et le living lab vont travailler ensemble de 2019 à 2021 pour la co-conception des nouveaux logements neufs sur le quartier dédiés à la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées (cf. dossier de presse).

L’un des atouts du LL2A est d’être référencé comme acteur aubois dans ce champ par le Conseil Départemental de l’Aube (www.seniors.aube.fr). En cela, le Living Lab collabore depuis plusieurs années avec les partenaires professionnels de l’Aube. Dimitri Voilmy co-anime fréquemment les ateliers participatifs avec ses partenaires de proximité : "Par exemple le vendredi 17 mai dernier, nous avons co-élaboré avec Jérémy Gassein (cf. photo d’illustration), qui coordonne des actions Monalisa (www.monalisa-asso.fr/mobilisation-cooperations-departementales/item/aube) de la Fédération de l’ADMR de l’Aube, le sujet de la lutte contre l’isolement. Les habitants ont été intéressés et ravis d’avoir ce format à deux voix. A la suite de l’atelier, une habitante a fait le choix de devenir bénévole sur le réseau pour aider et aussi pour s’impliquer personnellement car elle se sentait elle-même un peu seule".

Lors de cet accompagnement de construction d’habitat sénior social, des sujets innovants sont abordés. Tels que les nouveaux modes de cohabitation séniors pendant l’atelier du vendredi 6 juin afin de trouver des solutions durables pour réduire les charges par le partage. Les ateliers participatifs avec les habitants du quartier pour améliorer et/ou renforcer la qualité de vie des personnes âgées, vivant à domicile se poursuivent toute l’année à la salle d’animation du quartier Jules Guesde (16 chaussée du Vouldy à Troyes). Le prochain rendez-vous participatif avec les habitants sera le 28 juin sur la question d’une offre de service, et des aides à la personne en présence de Madame Fraenkel, présidente de la maison de santé pluri-professionnelle Jules Guesde.